Introduction

Temps de lecture 4 min

Le concept du tournant énergétique allemand, nommé « Energiewende », publié en 2010 et modifié en 2011 pour une sortie accélérée du nucléaire, se caractérise jusqu´à maintenant par une focalisation sur l’électricité.

Les idées reçues sur la transition énergétique allemande sont légion en France. Pour les uns c´est un modèle à suivre, pour les autres c´est un véritable fiasco.

Les principaux objectifs sont :

  • Sortie progressive du nucléaire d´ici 2022
  • Développement des énergies renouvelables, notamment éolien et solaire
  • Économies d´énergie
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre

Le concept du tournant énergétique a été adapté au fur et à mesure entre autres par :

  • 2016, le Plan climat 2050 mettant en avant les mesures par lesquelles l’Allemagne pourrait tenir ses engagements pris lors de l’Accord de Paris sur le climat
  • 2019, le Programme de protection du climat 2030, une étape intermédiaire du Plan climat 2050 et la loi fédérale de protection du climat (Bundes – Klimaschutzgesetz), visant l´objectif de « neutralité carbone » à l´horizon de 2050
  • 2020, la sortie progressive des centrales à houille et à lignite d´ici 2038
  • 2020, instauration d´une taxe carbone à partir de 2021 pour toutes les émissions de CO2 générées par l’utilisation des combustibles dans les secteurs non couverts par le système européen d’échange de quotas d’émission.

A bien des égards on peut retenir une forte convergence des stratégies française et allemande, à savoir l´objectif de neutralité carbone à l´horizon de 2050, ce qui nécessite quasiment l´élimination des combustibles fossiles dans la consommation d´énergie. De plus, la fermeture de capacités pilotables en Allemagne et en France au profit d´une part croissante des énergies renouvelables intermittentes crée des nouvelles tensions. La sécurité d’approvisionnement des deux pays est interdépendante et toute décision de l’un entraine des conséquences sur l’autre.

Les ambitions de l´Energiewende seront à l’épreuve des faits dans les prochaines années, il est donc intéressant de suivre l´avancement de près.

Ce site parle des progrès – réels – mais aussi de la complexité de ce projet de transformation socio-économique et d´investissement, vus par un allemand ayant travaillé dans le secteur de l´électricité en Allemagne et en France.

Sur la base des informations référencées sur des sources officielles, les lecteurs pourront se former une opinion propre et en déduire d´éventuelles pistes pour la France.

Auteur

Hartmut Lauer, Ingénieur diplômé et Docteur – Ingénieur (Université technique de Hanovre). A travaillé plus de 35 ans dans le secteur de l´électricité en France et en Allemagne. Ancien dirigent d´un grand énergéticien allemand, il a également été membre des comités consultatifs et techniques dans plusieurs entreprises spécialisées dans le domaine de l´énergie. A la demande de l´Université Technique de Darmstadt il a enseigné « Énergie nucléaire » comme professeur détaché. Il est l’auteur de nombreuses publications sur le nucléaire et la transition énergétique en Allemagne.

Avertissement

Le BLOG est rédigé sur la base des informations dont l´auteur dispose à la date de sa rédaction. L´auteur n´est aucunement tenu de mettre à jour le BLOG suite à des informations nouvelles éventuelles qui auraient pu être portées à sa connaissance après la date de la publication. En conséquence, l´auteur rejette toute responsabilité pour toutes conséquences résultant du fait qu’une personne aurait agi, ou se serait abstenue d’agir, en se fondant sur ce BLOG, ou de décisions prises ou non prises au titre de ce BLOG.