Pronostic 2018 : forte baisse de la consommation énergétique en Allemagne

  • La consommation énergétique en Allemagne sera en 2018 vraisemblablement inférieure de presque 5% à 2017.
  • Seules les énergies sans émissions de CO2 enregistrent des progressions. On peut ainsi attendre une baisse significative des émissions de gaz à effet de serre en 2018

AGEB (Arbeitsgemeinschaft Energiebilanzen) a publié le 31.10.2018 le bilan énergétique en Allemagne pour les premiers 3 trimestres 2018 /1/.

Selon les calculs préliminaires, la consommation d´énergie primaire a baissé de 5,3% dans les 9 premiers mois par rapport à la même période de l´année précédente à 224,3 Mtep grâce a une réduction de la consommation d´énergies fossiles. En revanche la consommation des énergies sans émissions de CO2 telles que les énergies renouvelables et le nucléaire a augmenté (voir figure 1).

La production d´électricité nucléaire a augmenté de 4,9% en raison de l´absence d’arrêts de tranche en 2018. La part des énergies renouvelables à la consommation énergétique a augmenté de 3,1% dans les 9 premiers mois. L´éolien affiche une hausse de 13% et le solaire de 14%. Les bioénergies sont restées au niveau de l’année précédente et l´hydraulique enregistre un recul de 10%.

Energieverbrauch_1
Figure 1 : évolution en pourcentage de la consommation d’énergie primaire sur les trimestres 1-3 2018 par rapport à la même période en 2017

Selon AGEB la consommation énergétique 2018 en Allemagne sera vraisemblablement, avec 307 Mtep*,  inférieure de  presque 5% à 2017 (322,8 Mtep*).

Pour les 9 premiers mois on obtient ainsi une réduction des émissions de gaz à effet de serre d´environ 7 % ce qui laisse attendre une baisse significative des émissions de gaz à effet de serre sur 2018.

Cette baisse de la consommation énergétique s’explique par la hausse des prix des produits pétroliers, des conditions météorologiques clémentes et une amélioration de l’efficacité énergétique. En revanche les effets haussiers de la consommation énergétique tels que l´économie et la croissance démographique ont été négligeables.

Pour mémoire : l´ objectif allemand de réduction de la consommation d’énergie primaire d´ici  2020 est de 276,6 Mtep selon le paquet énergie-climat 2020 de l´UE. L´objectif national est encore plus ambitieux : – 20% d´ici 2020 par rapport à 2008 ce qui correspond à 270,6 Mtep. Du point de vue actuel l’objectif ne serait pas atteint.

——————————————————————————————————-

* Les valeurs nationales diffèrent légèrement par rapport aux valeurs Eurostat

Références

/1/ AG Energiebilanzen,  communiqué de presse N° 4/2018 du 31.10.2018 : „Prognose: Energieverbrauch sinkt kräftig“,   https://ag-energiebilanzen.de/index.php?article_id=29&fileName=ageb_pressedienst_04_2018.pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s