Bilan emplois du secteur de l´énergie – Information du ministère fédéral allemand de l´économie et de l´énergie du 2 mars 2018

Le bilan emplois de la transition énergétique est un argument très souvent avancé mais à manier avec précaution. Selon des informations publiées en mars 2018 :

  • le nombre d´emplois directs du secteur de l´énergie a baissé d´environ un tiers depuis 2000 selon la statistique officielle
  • après un pic de plus de 800 000 personnes entre 2009 et 2011, le secteur de l´énergie compte moins de 700 000 emplois directs et indirects en 2016
  • le nombre d´emplois directs et indirects liés aux énergies renouvelables a reculé d´environ 20 % depuis 2011 pour se stabiliser autour de quelque 330 000 personnes

Début mars 2018, le ministère fédéral de l´économie et de l´énergie a  répondu à la question d´une députée des Verts (Bündnis 90/Die Grünen) sur  l´évolution des emplois du secteur de l´énergie /1/.  La réponse du ministère fédéral s´appuie entre autres sur l´étude de GWS et al. :  » Indicateurs économiques du système énergétique » publiée en février 2018 /2/. Ce document, établi à la demande du ministère, vise à quantifier le nombre d’emplois générés dans le secteur entre 2000 et 2016.

Sur la base des données d’emplois directs du secteur de l´énergie, établies par l´agence fédérale des statistiques (Statistisches Bundesamt), l´évolution entre 2000 et 2017 est représentée par la figure 1

emploi direct secteur energie_1
Figure 1 : Evolution des emplois directs du secteur énergie 2000 à 2017

On observe une baisse d´environ un tiers des emplois directs entre 2000 et 2017 notamment à cause des pertes d´emploi dans les secteurs charbon-lignite et produits pétroliers. L´emploi direct de l’activité d´approvisionnement en électricité recule légèrement d´environ 12% dans la même période.

L´étude de GWS et al. /2/ fait un bilan des emplois directs et indirects en utilisant des indicateurs économiques du système énergétique comme l´investissement, les exportations et la production brute sans toutefois parler du type d’emploi, en termes de qualité.

GWS évalue à 338 600 les emplois directs et indirects liés aux renouvelables en 2016, dont 160 100 pour l’éolien terrestre et offshore, 105 600 pour les bioénergies, 45 300 pour l´énergie solaire (photovoltaïque et solaire thermique), 20 300 pour la géothermie et 7 300 pour l´hydroélectricité. Après un pic de 416 100 emplois en 2011, on observe un recul à partir de 2012 notamment dans les filières du photovoltaïque et du biogaz. Ce recul est amplifié en 2013 suite à la réduction massive des investissements dans les nouvelles installations suite à la  baisse du tarif de rachat garanti de l´électricité du photovoltaïque (voir figure 2). Il se rajoute le basculement du photovoltaïque vers les importations chinoises, beaucoup moins créatrices d’emplois en Allemagne. Au total plus de 70% d´emplois avaient été perdus dans le solaire entre 2011 (156 700) et 2016 (45 300).

Figure 2 : Evolution des emplois directs et indirects de la filière énergies renouvelables 2000 à 2016 selon /2/.

En 2016, pour la première fois depuis 2011, le développement de l’emploi était positif avec + 3% par rapport à 2015.

Dans la filière énergies renouvelables, on note l´effet stabilisant des activités « mise à disposition du combustible et carburants » et « exploitation et maintenance ». En 2016 presque 43 % des emplois des énergies renouvelables sont générés dans l’exploitation, la maintenance et la mise à disposition du combustible et des carburants. Pour l’éolien, les emplois liés à l´exploitation et à la maintenance représentent environ 21% et pour le solaire presque 28% des emplois totaux en 2016. Ce sont les investissements et les exportations qui tirent la croissance des emplois.

A l´avenir il faut voir quel effet sur l´emploi dans la filière des énergies renouvelables aura la mise en concurrence des acteurs au travers des appels d’offres en vigueur à  partir de 2017 et la sortie des premières installations de la contribution de soutien à partir de 2021.

Selon l´étude de GWS /2/, le secteur de l´énergie employait  500 000  à 800 000 personnes entre 2000 et 2016. Le développement des énergies renouvelables a contribué à une augmentation des emplois notamment en raison des investissements supplémentaires : mais après un pic de plus de 800 000 personnes entre 2009 et 2011, on constate une retombée à moins de 700 000 emplois qui s´explique par un recul des investissements dans les énergies renouvelables (voir figure 3 qui confirme figure 2).

Figure 3 : Emplois directs et indirects dans le secteur de l´énergie 2000 à 2016

La figure 4 montre une estimation de la répartition des emplois suite à une utilisation accrue des énergies renouvelables. Il faut toutefois noter une incertitude concernant les emplois indirects dans les domaines de l´investissement et de la production conventionnelle.

Figure 4 : Pourcentage estimé de l´emploi total des différentes activités du secteur de l´énergie 2000 à 2016

La constatation d´un décalage net des emplois vers les énergies renouvelables ainsi que vers les investissements dans l´infrastructure et le stockage d´énergie est un résultat marquant de l´étude /2/.

Références

/1/ Deutscher Bundestag : « Schriftliche Fragen mit den in der Woche vom 26. Februar 2018 eingegangenen Antworten der Bundesregierung, Beschäftigte in der Energiebranche in den letzten drei Jahren », Drucksache 19/1039, 2 mars 2018, http://dipbt.bundestag.de/doc/btd/19/010/1901039.pdf

/2/ GWS et al. (Février 2018) : « Ökonomische Indikatoren des Energiesystems, Methode, Abgrenzung und Ergebnisse für den Zeitraum 2000 – 2016 », http://www.bmwi.de/Redaktion/DE/Publikationen/Studien/oekonomische-indikatoren-und-energiewirtschaftliche-gesamtrechnung.html

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s