Résultats du 2ème appel d´offres éolien mer en Allemagne – fin du tarif de soutien dans l´avenir ?

  • L´agence fédérale a publié les résultats le 27 avril 2018 : comme en 2017 l’offre la plus basse était 0,0 c€/kWh. Le montant moyen de l´adjudication était avec 4,66 c€/kWh plus élevé qu´en 2017 (0,44 c€/kWh).
  • Le volume était avec 1610 MW légèrement plus élevé qu´en 2017 (1490 MW) avec 3 projets retenus en mer Baltique (500 MW) et 3 en mer du Nord.
  • Le résultat d´appels d´offres en avril 2018 aura un impact important pour l´avenir car, selon la loi, les prix proposés dans les futurs appels d´offres ne  devraient  pas dépasser l´offre la plus basse en 2018  soit 0 c€/kW

STA02-nordsee-ost_1

Fin 2017 l´Allemagne disposait d´une capacité totale de 5 387 MW d´éolien en mer. Un état des lieux au 1er janvier 2018 a été publié par l´ office franco-allemand pour la transition énergétique (OFATE) /1/. Selon le planning actuel, une capacité de 7 700 MW d´éolien en mer sera mise en service d’ici 2020. Les projets sont presque tous attribués.

Une nouvelle loi sur le soutien et le développement de projets éoliens en mer (Windenergie-auf-See-Gesetz) est entrée en vigueur début 2017 (/2/, /3/). Elle prévoit un objectif inchangé de 15 GW de capacité installée d’ici 2030 mais des appels d’offres obligatoires pour tous les projets éoliens en mer pour lesquels la mise en service est prévue à partir de 2021.

Après une phase transitoire (éolien mis en service 2021- 2025) la loi prévoit le passage à un « modèle centralisé » pour la mise en service des projets éoliens en mer à partir de 2026, c’est-à-dire un système où une première analyse et les pré-études sur les sites susceptibles d’accueillir des projets éoliens en mer seront réalisées par l’État. Le tableau1 résume  le planning jusqu´en 2030.

Tableau 1 : Appels d´offres d´éolien mer en Allemagne – mise en service 2021 à 2030

Dates d´appels d´offres Volume mis aux enchères Mise en service prévue
1.4.2017 1550 MW 2021- 2025
1.4.2018 1550 MW dont 500 MW en mer Baltique 2021- 2025
1.9.2021 700 – 900 MW* 2026
1.9.2022 700 – 900 MW* 2027
1.9.2023 700 – 900 MW* 2028
1.9.2024 700 – 900 MW* 2029
1.9.2025 700 – 900 MW* 2030

*) la moyenne annuelle mise aux enchères ne devant pas dépasser 840 MW

Pour assurer une continuité du développement de l´éolien en mer, les appels d’offres de la phase transitoire visaient les projets de parcs éoliens qui était déjà en cours de planification et de développement avant le 1er aout 2016. Au total 3100 MW (des appels d´offres en avril 2017 et avril 2018) ont été attribués pendant cette phase transitoire.

Les résultats des deux appels d´offres publiés par l´agence fédérale de réseaux (/4/, /5/) sont résumés au tableau 2

Tableau 2 : Résultats des appels d´offres d´éolien en mer (phase transitoire)

Avril 2017 Avril 2018
Volume faisant l´objet de l´appel d´offres 1490 MW 1610 MW dont 500 MW en mer Baltique
Montant moyen de l´adjudication (c€/kWh) 0,44 4,66
Montant le plus bas retenu (c€/kWh) 0,00 0,00
Montant le plus élevé retenu (c€/kWh) 6,00 9,83

Comme en 2017 l’offre la plus basse était 0,0c€/kWh. La plus haute était de 9,83c€/kWh, ce qui conduit à un montant moyen de 4,66 c€/kWh plus élevé qu´en 2017. Le volume était avec 1610 MW plus élevé qu´en 2017 avec 3 projets retenus en mer Baltique (500 MW) et 3 en mer du Nord. Le nombre des offrants était plus réduit en 2018, seuls les projets déjà en cours de planification et de développement et n´ayant pas été retenus lors du premier appel d´offres en 2017 avaient le droit de participer aux enchères.

Pour mémoire : les coûts de  raccordement au réseau sont supportés par les gestionnaires de réseaux et financés par le consommateur via le tarif d´utilisation du réseau.

Vers la fin du tarif de soutien de l´éolien en mer ?

Déjà les résultats d´appels d´offres 2017 étaient accueillis avec beaucoup d´étonnement et considérés comme une première mondiale. En effet les énergéticiens Dong Energy /6/ et EnBW /7/ se passeront totalement des soutiens sur les parcs OWP West (240 MW, Dong Energy) , Borkum Riffgrund West 2 (240 MW, Dong Energy) et He Dreit (900 MW, EnBW).

Selon les énergéticiens, la vente au prix du marché n’est rendue possible que par les circonstances très favorables des projets. Non seulement les coûts de raccordement ne sont pas inclus, mais aussi l’échéance envisagée – 2024 et 2025 – laisse le temps de profiter du progrès rapide du développement technologique de l´éolien. De plus le régime de vent de ces champs serait favorable et les deux énergéticiens bénéficieront de synergies avec des parcs qu’ils exploitent à proximité.

Mais le résultat des appels d´offres en avril 2018 aura un impact beaucoup plus important pour l´avenir. Le § 22 (1) de la loi sur le soutien et le développement de projets éoliens en mer (Windenergie-auf-See-Gesetz) stipule /3/ : « …le montant (de l´offre) le plus élevé accepté correspond au montant le plus bas retenu lors de l´appel d´offres d´avril 2018… » c’est-à-dire pour les futurs appels d´offres,  les prix de soutien proposés ne devraient pas dépasser 0 c€/kWh !

Le § 22 (2) de la loi prévoit que l´agence fédérale pourrait modifier la valeur maximale de référence dans la limite de 10% par rapport au montant le plus bas retenu lors de l´appel d´offres d´avril 2018 « …si des éléments nouveaux venaient à indiquer que la valeur serait trop élevée ou trop basse… »

A suivre,  mais les résultats d´appels d´offres en Allemagne auront sans doute une influence sur les prix retenus en France.

 Références

/1/ OFATE Baromètre OFATE de l’éolien en mer en Allemagne, état des lieux au 1er janvier 2018, 13 Mars 2018, https://energie-fr-de.eu/fr/energie-eolienne/actualites/lecteur/barometre-ofate-de-leolien-en-mer-en-allemagne-etat-des-lieux-au-1er-janvier-2018.html

/2/ BNetzA : Win­d­ener­gie­an­la­gen auf See, https://www.bundesnetzagentur.de/DE/Sachgebiete/ElektrizitaetundGas/Unternehmen_Institutionen/Ausschreibungen/Offshore/offshore-node.html

/3/ Gesetz zur Entwicklung und Förderung der Windenergie auf See (Windenergie-auf-See-Gesetz – WindSeeG), 13 octobre 2016, http://www.gesetze-im-internet.de/windseeg/WindSeeG.pdf

/4/ BnetzA, Communiqué de presse du 13 avril 2017, Bundesnetzagentur erteilt Zuschläge in der ersten Ausschreibung für Offshore-Windparks https://www.bundesnetzagentur.de/SharedDocs/Pressemitteilungen/DE/2017/13042017_WindSeeG.html

/5/ BnetzA, Communiqué de presse du 27 avril 2018 : « Ergebnisse der zweiten Ausschreibung für Offshore-Windparks », https://www.bundesnetzagentur.de/SharedDocs/Pressemitteilungen/DE/2018/20180427_Offshore.html?nn=265778

/6/ DONG Energy, Communiqué de presse du 13 avril 2017 : « DONG Energy awarded three German offshore wind projects », https://orsted.com/en/Company-Announcement-List/2017/04/1557851

/7/ EnBW, Communiqué de presse du 13.4.2017 : « EnBW erhält in erster deutscher Offshore-Windauktion Zuschlag für 900 Megawatt starken Offshore-Windpark „He Dreiht“, https://www.enbw.com/unternehmen/presse/pressemitteilungen/presse-detailseite_157185.html

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s