Arrêt définitif de la tranche 2 de la centrale nucléaire de Philippsburg après 35 ans (mise à jour le 2.1.2020)

Temps de lecture : 3 min

Site KKP_1
Site nucléaire de Philippsburg en Bade-Wurtemberg (source EnBW)

Selon les dispositions de la loi atomique de 2011, la deuxième tranche de la centrale nucléaire de Philippsburg, dans le Bade-Wurtemberg, à environ 30 km au nord de Karlsruhe, a été définitivement arrêté le 31.12.2019 après 35 ans de fonctionnement /1/, /3/. 

Deux tranches ont été construites sur le site de Philippsburg.

La tranche 1, un réacteur à eau bouillante de 926 MW électrique, mise en service en 1979, a été arrêté définitivement en 2011 et a reçu l´autorisation de démantèlement en 2018. La tranche 2 a été mise en service en 1984, a reçu une autorisation de démantèlement en décembre 2019 et a été arrêté définitivement le 31.12.2019 vers 19 h /3/.

La tranche 2 est un réacteur à eau sous pression d’une puissance électrique nette de 1402 MW (1468 MW brute). La tranche 2 a fourni pour la première fois de l’électricité au réseau public le 17 décembre 1984. Depuis sa mise en service, la tranche 2 a produit environ 10 TWh par an en moyenne. Au moment où la centrale a été définitivement mise hors service, la quantité totale d’électricité produite a dépassé les 375 TWh. La tranche 2 a couvert environ un sixième de la demande d’électricité dans le Bade-Wurtemberg.

Les travaux préparatoires pour le démantèlement devraient commencer en 2020. Le démantèlement de la tranche 1 a déjà commencé. Actuellement, environ 700 employés travaillent sur le site de Philippsburg.

Six tranches d´une puissance électrique totale nette de 8113 MW sont encore en service après l´arrêt définitif de Philippsburg. Selon la loi atomique, 3 tranches d´une puissance électrique totale nette de 4058 MW seront arrêtées définitivement fin 2021 et les 3 tranches restantes au plus tard fin 2022.

La ministre fédérale de l´environnement, Svenja Schulze (social-démocrate), se félicite de l´arrêt de Philippsburg /2/ : « ..La sortie du nucléaire rend notre pays plus sûr. Et cela permet d’éviter les déchets radioactifs qui pèseront sur 30 000 générations futures. Par rapport à la prolongation de la durée de vie de 2010, la sortie du nucléaire décidée en 2011 permet d’éviter des déchets radioactifs de l’ordre de 500 conteneurs Castor. Le consensus sur la sortie du nucléaire est inébranlable et se déroule comme prévu. Il est particulièrement important de le souligner à une époque où certaines personnes propagent l’énergie nucléaire comme un prétendu sauveteur du climat : l’énergie nucléaire ne résout pas un seul problème, mais elle en crée de nouveaux pendant un million d’années… »

 Bibliographie

/1/ EnBW (2019) Kernkraftwerk Philippsburg: Endgültige Abschaltung von Block 2 am 31. Dezember 2019, communiqué de presse du 23.12.2019, En ligne : https://www.enbw.com/unternehmen/presse/pressemitteilungen/presse-detailseite_222720.html

/2/ BMU (2019) Schulze: Atomausstieg geht planmäßig voran. Block 2 des AKW Philippsburg geht bis Jahresende vom Netz, communiqué de presse du 23.12.2019, En ligne : https://www.bmu.de/pressemitteilung/schulze-atomausstieg-geht-planmaessig-voran/

/3/ EnBW (2019) Kernkraftwerk Philippsburg: Block 2 endgültig abgeschaltet, communiqué de presse du 31.12.2019, En ligne : https://www.enbw.com/unternehmen/presse/pressemitteilungen/presse-detailseite_222784.html

 

1 réflexion au sujet de “Arrêt définitif de la tranche 2 de la centrale nucléaire de Philippsburg après 35 ans (mise à jour le 2.1.2020)”

  1. Cette dame oublie de dire que le remplacement de 1400 MW de nucléaire se fera par 1400 MW de charbon ou de gaz russe, dont les émissions nocives vont polluer l’Allemagne et l’Europe, France en premier.
    Ce qui rendra encore plus difficile la « sortie du charbon » réclamée par leurs Verts qui n’ont encore pas compris que la seule alternative crédible au nucléaire (quand on n’a pas d’hydraulique) c’est le fossile.
    Mais peut-être envisage-t-elle de se dépanner en électricité auprès de la France, en fermant les yeux sur la manière dont elle est fabriquée ?
    L’Allemagne est encore un grand pays mais Mme Merkel a commis une énorme erreur politique : celle de la sortie du nucléaire pour des raisons électoralistes en 2011.
    Quand le pays réalisera qu’il est dans une impasse, elle sera probablement déchargée des affaires du pays et pourra incriminer ses successeurs.
    Espérons que la France s’inspirera de cet échec pour ne pas le reproduire.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.