La mise en service de la nouvelle centrale à charbon « Datteln 4 » en Rhénanie-du-Nord-Westphalie est une pierre d’achoppement (mise à jour le 09. 06. 2020)

Temps de lecture : 7 minutes

Après une phase d’essais, la mise en service commerciale de la nouvelle centrale à charbon « Datteln 4 » a commencé le 30 mai 2020. Après discussion avec Uniper (filiale du groupe finlandais Fortum depuis peu), le gouvernement fédéral avait finalement donné le feu vert.

Cette mise en service est une gageure en termes de communication mais techniquement pas totalement déraisonnable.

image-power-plant-datteln4 new
Centrale à charbon Datteln 4 (source Uniper)

Le site de Datteln en Rhénanie-Westphalie

Le site de Datteln en Rhénanie-du-Nord-Westphalie se compose de 4 centrales à charbon. Les tranches 1 à 3, représentaient une puissance nette totale d´environ 303 MW. Ces centrales n´ont pas seulement fourni de l´électricité mais aussi l´énergie électrique pour le chemin de fer et l´énergie pour le chauffage urbain. Les trois tranches mises en service dans les années soixante ont été déclassées en 2014.

La tranche Datteln 4 a été construite pour remplacer ces trois centrales arrêtées. C´est l´une des centrales au charbon les plus modernes et les plus efficaces en Europe avec un rendement électrique de plus de 45 % et un rendement global allant jusqu’à 60 % grâce à la cogénération /1/.

Sur la puissance de 2400 MWth et de 1100 MWe brute, 413 MW (~ 40%) seront mis à disposition pour l´alimentation électrique des chemins de fer (16,7 Hz), et 642 MW (~ 60%) seront injectés dans le réseau public. En outre, jusqu’à 380 MWth seront utilisés pour la cogénération pour le chauffage urbain, ce qui porterait le taux d’utilisation du combustible à 60%.

La centrale Datteln 4, qui aurait dû démarrer en 2011, a pris beaucoup de retard à cause d’interminables litiges juridiques et de pannes techniques.

En janvier 2017, l´autorité compétente du Land Rhénanie-du-Nord-Westphalie a finalement délivré l´autorisation permettant l’achèvement de la construction de la centrale et sa mise en service, Uniper possède donc un droit légal à la mise en service.

Environ 1,5 milliard d’Euros ont été investis par Uniper dans cette centrale.

Quels sont les intérêts d’Uniper ?

La mise en service de la nouvelle centrale ne modifierait pas la date butée de sortie du charbon, soit 2038, décidée par le gouvernement fédéral en janvier 2020 / 2/ mais Uniper pourrait s´assurer un revenu entre-temps.

La nouvelle centrale fournira l´électricité non seulement pour le réseau public mais aussi pour le chemin de fer allemand (Deutsche Bahn) et en outre l´énergie pour le chauffage urbain des zones résidentielles avoisinantes.

Une centrale au charbon moderne comme Datteln 4 émet, grâce à son rendement supérieur, environ 15 % CO2/ kWh de moins qu´une ancienne centrale à charbon. La consommation d’électricité stagnant en Allemagne, par la logique dite de « merit order » Datteln 4 écartera du marché d´autres centrales à charbon plus polluantes et moins compétitives.

Où est le problème ?

Une Commission gouvernementale, aussi appelée « Commission Charbon », a préconisé début 2019 que la production d’électricité à partir du lignite et de la houille soit progressivement réduite, de sorte que la capacité des centrales sur le réseau fin 2022 sera d’environ 30 GW (15 GW de lignite et 15 GW de houille), 17 GW fin 2030 (9 GW de lignite et 8 GW de houille) et zéro GW au plus tard à la fin 2038 /2/.

De plus la « Commission charbon » avait recommandé qu’une solution soit trouvée avec les exploitants afin que les centrales à charbon en construction ne puissent plus être raccordées au réseau. Cela ne s’appliquerait en fait qu’à une seule centrale : Datteln 4.

La « Commission Charbon » a ainsi répondu en particulier aux préoccupations exprimées par les groupes environnementaux. Ces groupes sont bien entendu contre une mise en service de Datteln 4 considérée comme une « attaque » contre le compromis laborieusement négocié par la « Commission Charbon ».

Dans le débat actuel sur le climat et compte tenu des recommandations de la commission charbon, toute nouvelle mise en service d´une centrale à charbon représente une gageure en communication pour le gouvernement. Ce feu vert pour le raccordement au réseau est l´exact contraire de la recommandation de la « Commission Charbon ».

Début avril 2020, selon l´agence fédérale des réseaux /3/, 18,6 GW de centrales à charbon et 18 GW à lignite ont été actifs sur le marché de l´électricité. En outre, 2,3 GW de centrales au charbon et 2,7 GW de centrales au lignite constituaient la réserve stratégique hors marché et 1,7 GW de centrale à charbon ont été provisoirement déclassés. Avec la mise en service de Datteln 4, la capacité des centrales à charbon au réseau passe à 19,7 GW. Il faudrait donc au moins arrêter 4,7 GW de centrales à charbon d´ici 2022 au plus tard.

Le gouvernement fédéral a donné le feu vert

Sur le site web du ministère fédéral de l´économie et de l´énergie /4/ on peut lire : « Après des discussions avec Uniper, le ministère fédéral de l’économie et de l’énergie est arrivé à la conclusion qu’une telle solution (pas de mise en service de Datteln 4) ne serait pas appropriée. Il est plus logique de mettre d’abord hors service les vieilles centrales à charbon inefficaces que de ne pas mettre en service la très moderne centrale de Datteln 4 et de verser une forte compensation pour cela. ….aucune émission supplémentaire n’est à prévoir, même lorsque Datteln 4 sera mise en service ».

Le gouvernement a l’intention de fermer d’autres centrales à charbon plus tôt que prévu sans toutefois préciser lesquelles.

Selon un communiqué de presse du groupe finlandais Fortum /5/, dont Uniper est une filiale, Uniper compte arrêter d’ici à 2025 toutes ses autres centrales au charbon (2,9 GW) en Allemagne.  Déjà d´ici fin 2022, les anciennes centrales à charbon Scholven (Gelsenkirchen) et Wilhelmshaven (au total ~ 1,5 GW), bien plus polluantes que Datteln 4, seraient retirées du réseau.

En fin de compte, l´arrêt de Datteln 4 aurait eu une valeur symbolique élevée, mais aurait été très coûteuse pour le contribuable.

Références

/1/ Uniper (2019) Kraftwerk Datteln 4, en ligne : https://www.uniper.energy/de/datteln-4

/2/ Allemagne-Energies (2020) La sortie du charbon coûtera 50 Mrds d´Euros – le Conseil des ministres allemand approuve le projet de loi (Kohleausstiegsgesetz) le 29 janvier 2020. En ligne : https://allemagne-energies.com/2020/02/03/la-sortie-du-charbon-coutera-50-milliards-deuros-le-conseil-des-ministres-allemand-approuve-le-projet-de-loi-kohleausstiegsgesetz-le-29-janvier-2020/.

/3/ BNetzA (2020), Kraftwerksliste, Bundesnetzagentur, en ligne : https://www.bundesnetzagentur.de/DE/Sachgebiete/ElektrizitaetundGas/Unternehmen_Institutionen/Versorgungssicherheit/Erzeugungskapazitaeten/Kraftwerksliste/kraftwerksliste-node.html

/4/ BMWi (2020) Fragen und Antworten zum „Kohleausstiegsgesetz“, en ligne :https://www.bmwi.de/Redaktion/DE/FAQ/Kohleausstiegsgesetz/faq-kohleausstiegsgesetz.html

/5/ Fortum (2020) Fortum’s statement on the commissioning of the Datteln 4 power plant, Fortum corporation online news 29.05.2020, en ligne : https://www.fortum.com/media/2020/05/fortums-statement-commissioning-datteln-4-power-plant

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.