Évolutions récentes de la sortie progressive du charbon en Allemagne

Temps de lecture : 5 minutes

L´Agence Fédérale des Réseaux (Bundesnetzagentur – BNetzA) a publié début avril 2021 les résultats du deuxième appel d´offres sur la fermeture anticipée des centrales à houille et petites centrales à lignite inférieures à 150 MW. Trois offres ont été retenues pour un volume de 1514 MW. Les centrales ayant reçu une adjudication ne seront plus autorisées à brûler de la houille ou du lignite à partir du 8 décembre 2021. Les gestionnaires de réseau de transport vérifient maintenant leur importance systémique.

Sur les 11 centrales ayant obtenu une adjudication lors du premier appel d´offres fin 2020, les gestionnaires des réseaux ont identifié pour 3 centrales une importance systémique. L´Agence Fédérale des Réseaux a déjà rejeté une demande, pour les deux autres l´examen est encore en cours.

L´Agence Fédérale des Réseaux a lancé en février 2021 la troisième série d´appels d´offres pour la fermeture précoce de centrales à houille pour un volume appelé de 2481 MW et une indemnisation plafond de 155 000 € par MW. La date limite de candidature a été fixée au 30 avril 2021, les fermetures correspondantes devant avoir lieu d´ici fin 2022.

Ceci montre bien que l´orientation vers un mix électrique à forte proportion d´énergies renouvelables avec l´abandon des moyens pilotables nécessite un suivi conséquent du maintien de la sécurité d´approvisionnement en électricité.

Le calendrier de sortie du charbon sera à l´épreuve des faits dans les prochaines années, avec la fermeture d´ici fin 2022 des dernières centrales nucléaires (actuellement 8,1 GW au réseau).

STA02-kraftwerk-westfalen
Centrale à houille Westfalen, tranche E (à droite) à Hamm, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, puissance électrique nette 765 MW, mise en service 2014, depuis 2021 en réserve stratégique hors marché électrique, les 4 autres tranches sont déjà en arrêt / source RWE

L´Allemagne encourage la fermeture anticipée de centrales à houille et de petites centrales alimentées au lignite (d´une production inférieure à 150 MW) au moyen d´appels d´offres afin d´indemniser les entreprises qui quittent le marché précocement.

Un premier appel d´offres en 2020 a reçu un accueil favorable de la part des énergéticiens. Selon le communiqué de presse du 1er décembre 2020 de l´Agence Fédérale des Réseaux, 11 offres ont été acceptées, pour un volume total de 4788 MW /1/. Le montant moyen d´adjudication, pondéré en fonction du volume, s´est élevé à 66 259 € par MW.

À partir du 1er janvier 2021, les exploitants d´une centrale ayant obtenu le droit à une prime d´arrêt ne seront plus autorisés à commercialiser leur électricité sur le marché.

Ces centrales ont été mises en réserve stratégique en attendant que les gestionnaires de réseau de transport vérifient leur importance systémique. En cas de résultat négatif, sept mois après l´adjudication, soit à partir du 1er juillet 2021, ces centrales ne peuvent plus brûler de houille ou de lignite. Certains exploitants de centrales envisagent une reconversion aux combustibles alternatifs (par exemple à la biomasse).

Résultat du deuxième appel d´offres sur la sortie des centrales à houille et petites centrales à lignite inférieures à 150 MW

L´Agence Fédérale des Réseaux a publié le 1er avril 2021 les  résultats du deuxième appel d´offres sur la sortie des centrales à houille et petites centrales à lignite inférieures à 150 MW /2/. L´enchère a porté sur un volume total de 1500  MW. Pour quitter le marché précocement, une indemnisation maximale de 155 000 € par MW est accordée.

Comme lors du premier appel d´offres, le volume appelé de 1500 MW a été sursouscrit. Selon l´Agence Fédérale des Réseaux, 3 offres ont été retenues (voir tableau 1) pour un volume de 1514 MW. La plus grande centrale acceptée a une puissance de 757 MW et la plus petite de 67 MW. Les montants d´adjudication des offres retenues varient entre 0 et 59 000 € par MW, donc bien en dessous du prix plafond de 155 000 € par MW, chaque soumissionnaire retenu se voyant attribuer un contrat à hauteur de la valeur de son offre individuelle. Par souci de confidentialité, l´Agence Fédérale des Réseaux n´a pas communiqué plus de détails.

Zuschlaege 4_2021
Tableau 1 : Centrales ayant reçu une adjudication

Les centrales retenues ne seront plus autorisées à brûler de la houille ou du lignite à partir du 8 décembre 2021.

Les gestionnaires de réseau de transport vérifient maintenant leur importance systémique. Si le résultat est positif, les centrales concernées resteront en réserve stratégique. Cela signifie que l´exploitant ne pourra plus commercialiser l´électricité, mais sera rémunéré afin que la centrale reste disponible pour la stabilisation du réseau en cas de besoin.

Premiers résultats de la vérification de l´importance systémique

Lors du premier appel d´offres, les 11 centrales qui avaient obtenu une adjudication ont été mises en réserve stratégique en attendant que les gestionnaires de réseau de transport vérifient leur importance systémique. Selon le communiqué de presse du 4 mars 2021 de l´Agence Fédérale des Réseaux, les gestionnaires ont identifié pour 3 centrales une importance systémique, soit les centrales Heyden 4 (Uniper), Walsum 9 (Steag)  et Westfalen E (RWE).

Les raisons invoquées sont le maintien dans la réserve stratégique de la centrale de Walsum 9 (puissance électrique 370 MW) pour des actions de re-dispatching, et des centrales Heyden (puissance électrique 875 MW) et Westfalen E (puissance électrique 764 MW) pour la fourniture/absorption de puissance réactive nécessaire pour le réglage de tension du réseau.

Les demandes des gestionnaires des réseaux sont en cours d´examen. L´Agence Fédérale des Réseaux prendra une décision au plus tard début juin 2021. Concernant la centrale de Walsum 9, l´ Agence Fédérale des Réseaux a refusé la demande du gestionnaire de réseau Amprion, cf. communiqué de presse du 15 avril 2021 /4/. Selon l´Agence cette centrale ne serait donc pas nécessaire pour la sécurité d´approvisionnement en électricité. Il n´y a donc aucune raison de retarder la fermeture définitive de cette centrale. En conséquence, Walsum 9 ne pourra plus brûler de charbon à partir de juillet 2021.

L´importance systémique des deux autres centrales est encore en cours d´examen. Si ces centrales étaient nécessaires pour la fourniture/absorption de puissance réactive, elles seront soit converties en déphaseur rotatif soit mises en réserve stratégique pour le réglage de tension du réseau.

Lancement de la troisième série d´appels d´offres

L´Agence Fédérale des Réseaux a lancé en février 2021 la troisième série d´appels d´offres pour la fermeture précoce de centrales à houille / 5/. L´enchère portera sur un volume total de 2481 MW pour une indemnisation plafond de 155 000 €/MW. La date limite de candidature a été fixée au 30 avril 2021, les fermetures correspondantes devant avoir lieu d´ici fin 2022.

Références

/1/ Allemagne-Energies (2020) Résultat du premier appel d´offres sur la sortie des centrales à houille et petites centrales à lignite inférieures à 150 MW – presque 4,8 GW de centrales à charbon seront arrêtées, en ligne : https://allemagne-energies.com/2020/12/03/resultat-du-premier-appel-doffres-sur-la-sortie-des-centrales-a-houille-et-petites-centrales-a-lignite-inferieures-a-150-mw-presque-48-gw-de-centrales-a-charbon-seront-arretees-fin-2020/

/2/ BNetzA (2021) Ergebnisse der zweiten Ausschreibung zum Kohleausstieg, communiqué de presse du 01. 04. 2021, en ligne : https://www.bundesnetzagentur.de/SharedDocs/Pressemitteilungen/DE/2021/20210401_Kohle.html?nn=265778

/3/ BNetzA (2021) Bundesnetzagentur prüft Anträge zu systemrelevanten Anlagen der ersten Ausschreibung zum Kohleausstieg, communiqué de presse du 04. 03. 2021, en ligne : https://www.bundesnetzagentur.de/SharedDocs/Pressemitteilungen/DE/2021/20210304_Kohle.html?nn=265778

/4/ BNetzA (2021) Kraftwerk Walsum 9 ist nicht systemrelevant, communiqué de presse du 15. 04. 2021, en ligne : https://www.bundesnetzagentur.de/SharedDocs/Pressemitteilungen/DE/2021/20210415_Walsum9.html?nn=265778

/5/ BNetzA (2021) Ausschreibung nach den KVBG/Gebotstermin 30. April 2021, Bekanntmachung der Ausschreibung vom 19.02.2021, en ligne : https://www.bundesnetzagentur.de/DE/Sachgebiete/ElektrizitaetundGas/Unternehmen_Institutionen/Kohleausstieg/3004_2021/Termin30042021_node.html

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.